#AVIS #CHRONIQUE #HarcèlementScolaire #nonauharcelement #YoungAdult

"Concernant la plume d’écriture de l’auteure, elle est toujours fluide et agréable à bouquiner. Dès les premières pages, on perçoit le chagrin de Lola. À vrai dire, c’est vraiment bouleversant. En outre, j’ai passé un excellent moment en compagnie de ces protagonistes, on s’attache facilement à eux. « Du bout des doigts » m’a fait pleurer à plusieurs reprises, car, lors de ma lecture, tous ces souvenirs que je croyais enfouis, on refait surface. Je me suis aussi fortement associé à Lola. C’était une attendrissante histoire !

Un cocktail d’émotions, on passe facilement des larmes au rire. On ne s’ennuie pas avec ces interlocuteurs, certains apportent une touche de légèreté tandis que d’autres amènent un soupçon de piment au roman.

Un dernier mot ?

Une œuvre littéraire écrite à deux voix, ce qui nous donnait accès aux pensées de Lola et de Sasha. L’écrivaine démontre, à travers ce récit, des pensées rudes à vivre, mais réalistes. On se laisse naturellement ensorcelé par le contenu. Une autre magnifique leçon de vie à ne pas oublier : quoi qu’il arrive, il faut toujours s’accrocher ! Poignant jusqu’à la toute fin, l’écrivaine n’hésite pas nous montrer ce que l’harcèlement social peut provoquer chez une personne. Un conseil. Gardez des tonnes et des tonnes de boîtes de mouchoirs à vos côtés, car vous risquez de finir comme moi… Comme le naufrage du célèbre navire, le Titanic. Il va de soit que je vous recommande fortement cette lecture, j’espère qu’elle vous plaira autant qu’elle m’a plu !"

Association Marion La main tendue

Chronique sur Du bout des doigts de Céline Musmeaux