#AVIS #CHRONIQUE

“Drôle. Poignant. Captivant. Céline Musmeaux nous fait découvrir une histoire touchante.

Lana est une jeune fille qui rêve du prince charmant, romantique et fleur bleue. Seulement, je peux vous assurez qu’elle saura vous surprendre et même bien plus. Nous partons avec elle pour une virée entre réalité et virtuelle. C’est ainsi que nous rencontrons Abel. Un jeune homme brisé qui essaye de se construire même si son passé est toujours présent.

Cette histoire évoque des sujets de société, c’est appréciable. Dans un monde, où les mots peuvent être utilisés comme des armes que ce soit dans le virtuel ou la réalité, ces mots peuvent blessés.

L’auteur a toujours une écriture belle et fluide. Elle a réussit durant cette lecture à m’émouvoir, me faire rire, me faire sourire. Comment ne pas fondre devant l’histoire de Abel et de Lana ? C’est impossible.

Un très beau message qui nous dit que malgré tous les obstacles auxquels nous pouvons être confrontés, il faut toujours croire en l’espoir, croire en ses rêves, croire en soi et s’écouter. Ne jamais baisser les bras.

Si vous souhaitez vous plonger dans une histoire qui reste légère malgré les sujets complexes qu’elle expose, je vous conseille cette lecture. Une histoire qui sera vous toucher, vous émouvoir et vous attacher à ses personnages !”

Chronique n°427 : A la lumière de nos mots, Céline Musmeaux.

Date de sortie : 15 avril 2019 Résumé : Lana est une adolescente comme les autres. Jolie sans être populaire, sérieuse sans être bonne élève, réservée sans être coincée, elle excelle dans la banali…